• Verre de vin rouge

Comment composer sa cave à vin ?

Parce qu’il est contre-productif de vouloir dénicher au hasard, et à la dernière minute, la bouteille qui illuminera votre apéritif ou votre dîner… Disposer d’une cave à vin est indispensable.

Pas si simple ! Sa composition répond à de subtiles équilibres…

Type de vins, nombre de flacons, prestige et potentiel de garde… autant de paramètres à ajuster selon vos goûts, vos occasions de consommation, le volume de la cave que vous souhaitez composer et l’espace de stockage dont vous disposez.

Que vous souhaitiez une cave « plaisir » ou « patrimoniale », d’une vingtaine de bouteilles jusqu’à plusieurs centaines, nous vous livrons quelques clefs…

Quels types de bouteilles avoir dans votre cave à vin ?

Une cave idéale doit vous permettre de toujours disposer, à portée de main, du vin adapté à chaque occasion de dégustation ou accord gastronomique.

Voici la composition de notre cave type, à adapter selon vos goûts et vos occasions de consommation.

Quel potentiel de garde ?

Le potentiel de garde des vins composant votre cave (c’est-à-dire le nombre d’année qu’ils pourront passer dans votre cave avant de décliner) est à définir en fonction de la capacité et des conditions de stockage dont vous disposez, ainsi que de vos objectifs. Leur proportion respective en découlera.

Les conditions de garde sont essentielles pour le bon vieillissement du vin. Stockez si possible vos bouteilles à l’abris de la lumière et des vibrations, dans un lieu frais, bénéficiant d’une température stable et d’une hygrométrie élevée. Si vous ne disposez pas d’une cave adaptée, privilégiez les vins à boire sans attendre (vins à boire jeunes ou millésimes plus anciens ayant atteint leur apogée).

Potentiel de garde du vin

Quelle est la cave idéale ?

Le vin n’aime ni la lumière, ni les températures extrêmes, ni les amplitudes thermiques fortes. Une bonne cave à vin sera donc sombre et offrira toute l’année une température relativement stable, idéalement comprise entre 10° et 16°.

De plus, son hygrométrie sera suffisamment élevée (70% minimum) pour éviter un dessèchement des bouchons et une évaporation du contenu de vos précieuses bouteilles.

Enfin, aucunes vibrations ni odeur forte ne devront y être relevées. Cette dernière pourrait se transmettre à vos vins et les altérer irrémédiablement. À défaut de cave enterrée, une cave à vin électronique est une solution judicieuse et efficace.

Un dernier conseil d’ami…

En composant votre cave à vin, veillez à disposer d’au moins 2 bouteilles de chaque vin, de façon à pouvoir le (re)goûter dans des circonstances ou avec un accord met/vin différents. Vous prolongerez ainsi le plaisir de votre dégustation ! C’est également très utile pour les repas réunissant une grande tablée, sous peine de faire des malheureux…

jeudi 3 novembre, 2016|Le vin pratique|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.